c'est quoi l'incarnation

Connaissez-vous la légende de l’empreinte de l’ange ?

Bien évidemment, comme toute légende, il y a de nombreuses variantes, plus ou moins spirituelles, plus ou moins détaillées. Ma préférée serait celle tirée de l’anthologie « Les légendes des Juifs » parue aux éditions Cerf de Lewis (Louis) GINZBERG, Rabbin américain (1873-1953).

L’enfant à naître aurait connaissance, avant de s’incarner, des grandes lignes de son histoire. L’ange lui aurait montré & expliqué par quelles expériences il devrait passer et ce qu’il devrait en apprendre, dans quel milieu il allait pouvoir découvrir, expérimenter et comprendre tout cela. Qui serait son papa, sa maman, ses frères et sœurs… où il grandirait, les problèmes qu’il rencontrerait et qu’il aurait à dépasser. Quel serait son rôle, sa mission, les différents chemins qu’il pourrait être amené à choisir d’emprunter… il aurait connaissance de tout cela et connaîtrait même les circonstances possibles de son décès.

À en croire cette légende, l’enfant aurait conscience de tout cela jusqu’à son expulsion du ventre maternel… jusqu’au moment où l’ange s’approche de l’enfant à naître et pose son doigt sur sa bouche, jusqu’à la naissance de son nez (cette petite fossette appelée philtrum), en disant : Chut ! Alors, l’enfant oublie tout ce qui lui avait été montré. Cette invitation au silence est une incitation à tout re-découvrir par lui-même. Ainsi, sommes-nous tous invités à nous mettre en chemin pour advenir.

 

Quand commence notre vie, réellement ?

Notre vie ne commence pas à notre naissance, mais au minimum dès notre conception. Pour ma part, j’estime qu’elle commence facilement 9 mois avant notre conception, que nous ayons été désirés consciemment ou pas par nos parents, que nous ayons été attendus ou issus d’un viol. J’aime beaucoup l’idée du projet sens qui peut aller des 18 mois avant notre naissance (c’est ce que j’avais vu avec Gérard ATHIAS et qui fait sens dans mes séances). Jean-Philippe BRÉBION, quant à lui, inclut les 9 premiers mois en dehors du ventre maternel, en plus des 18 mois avant notre naissance.

 

Sur quel terreau avons-nous pris racine ?

Avant notre conception, nos parents avaient des désirs, des objectifs, des préoccupations, des stress, des joies et des peines, des interrogations… ils interagissaient avec tout un tas de facteurs humains, professionnels, administratifs, politiques… Chaque parent souhaite mettre au monde de beaux enfants qui respirent la joie de vivre, soient en bonne santé… ce n’est malheureusement pas toujours le cas. C’est le vécu de nos parents durant ces 18 mois avant notre naissance qui pourraient laisser une empreinte particulière sur nous. Nous n’avons pas de souvenir conscient de notre ressenti en tant qu’embryon, fœtus, bébé mais chaque fois que se représente une histoire de la même tonalité… cela remet en fonction le vieil enregistrement, le vieux podcast emmagasiné en nous.

 

Il y a-t-il d’autres mémoires qui interfèrent dans nos histoires ?

Alors, lorsque l’ange nous montre les grandes lignes de notre vie, de notre histoire, des étapes joyeuses ou pleines de larmes, d’amour comme de déception que nous pourrions être amenés à vivre… il pourrait y avoir :

  • Nos mémoires transgénérationnelles. Il est dit que notre sang, notre ADN, contient 7 générations côté maman et 7 générations côté papa. Quelles patates chaudes (comprendre : conflits non résolus) nous ont-ils transmis afin que nous résolvions les équations en leur nom ?
  • Si nous croyons dans la réincarnation : avec quelles mémoires & charges conflictuelles sommes-nous revenus ? Qu’avons-nous à comprendre, à dépasser, à résoudre ou à intégrer ?
  • Si nous ne croyons pas aux mémoires héritées de vies passées, appelées mémoires karmiques… Quelles pourraient être les mémoires issues de l’inconscient collectif dans lesquelles nous pourrions puiser des informations, positives comme négatives, et qui deviendraient des sources d’inspiration. Il pourrait s’agir du climat et de la réalité géopolitique (guerre, conflits armés, les premiers pas sur la lune, l’arrivée de la télévision…), des peurs collectives ou, au contraire, d’aspirations en lien avec les découvertes révolutionnaires telles que la pilule, les congés payés, par exemple. Au niveau du projet sens, cet inconscient collectif peut être une source d’inspiration indirecte. Et c’est parce que l’un de nos aïeux aura vécu des émotions (positives comme négatives) vis-à-vis du climat ambiant, que cela pourrait avoir un impact sur nous, nos études, nos métiers…

Que signifie s’incarner ?

Au niveau mythologique ou spirituel, cela signifie :

  • Être spirituel, être d’énergie divine qui revêt un corps physique, un corps de chair.
  • Prendre la forme de, se matérialiser sous forme physique.

En dehors de toute influence spirituelle, cela signifie :

  • Prendre corps, prendre la forme de…
  • Incarner quelque chose, qu’il s’agisse d’un objectif auquel nous aspirons ou incarner un personnage comme peuvent le faire les acteurs de cinéma ou de théâtre, par exemple… mais nous ne sommes pas obligés de porter un masque !
  • Prendre une forme concrète, rendre concret quelque chose

 

Qu’est-ce que cela signifie lorsque l’on entend des personnes nous dire :

  • T’es pas incarné-e !
  • Ça veut dire quoi concrètement parlant ?
  • La plupart des gens qui vous diront que vous n’êtes pas incarnés ne vous donnerons pas de précision. Alors que, par exemple, vous pouvez être incarné au niveau financier et professionnel… mais pas au niveau sentimental et/ou familial. Ou vice-versa…

 

Pour en revenir à l’ange…

En nous permettant de tout oublier de ce qu’il nous avait dévoilé, l’ange nous invite à jouer avec la Vie afin d’apprendre à l’aimer et être complice avec elle. Nous pouvons voir le travail sur soi, comme un grand puzzle, une chasse au trésor à la recherche des pièces manquantes. En partant d’une problématique, d’une maladie, en cherchant à mettre du sens sur ce qui nous arrive, nous allons faire des liens, trouver des pièces et mieux comprendre nos aïeux, leurs histoires de vie, nos parents, leur histoire, ce qui les a animés en positif comme en négatif. Leurs addictions, leurs passions… Chaque petite pièce retrouvée nous permettra de faire des liens, des prises de conscience et donc des petites et de grandes guérisons. Au fur et à mesure notre vie entière prendra corps. Notre personnalité s’affirmera pour notre accomplissement.

Grâce à l’ange, nous allons jouer aux détectives privés et rentrer pleinement dans la vie terrestre dont le but est de réussir à nous réaliser dans tous les domaines de notre vie.

Je ne peux que vous inviter à entamer ce Voyage, à suivre Votre Chemin, Votre Voie. Tout cela permettra aussi à votre voix d’être posée, affirmée et entendue.